Information, capacitation, excellence

Sport : Ces 5 femmes qui tissent leurs nids avec dynamisme dans l’univers sportif togolais

0

 

Partout dans le monde, la lutte pour l’égalité entre hommes – femmes est d’actualité. Au Togo, les avancées sur la réduction des inégalités genre, sont remarquables. Aujourd’hui, les femmes sont représentées dans presque tous les domaines, y compris le domaine sportif où jadis, elles étaient totalement absentes. En cette journée du 24 janvier, journée internationale du sport féminin, la rédaction de AfrikElles vous plonge dans l’univers de cinq (5) profils de femmes qui s’imposent par le travail ces dernières années dans le paysage sportif togolais.

 

  1. Lidi Kédéka BESSI KAMA

Chevalier de l’ordre du mérite en 2011, Dr BESSI est une femme médecin-militaire parachutiste togolaise.  Actuelle Ministre des Sports et des Loisirs dans le Gouvernement DOGBE, Docteure Lidi Kédéka BESSI KAMA fait partie des nouvelles figures de la gent féminine qui s’illustre par un leadership fort appréciable depuis le 1er octobre 2020 au sein du gouvernement togolais. Dans ses prérogatives, le Ministère des Sports a pour responsabilité d’assurer le contrôle et de préserver l’équité, l’unité, la cohésion et la sérénité au sein du sport togolais. Dame BESSI KAMA imprime depuis sa nomination un nouveau dynamisme aux disciplines sportives au Togo.

Grande passionnée du Sport en général et particulièrement le handball et l’athlétisme, son parcours dans le management du Sport dans le monde et en Afrique force respect et admiration.  En effet, Dr BESSI KAMA était membre de la Commission Médicale du Comité National Olympique Togolais (CNOT) en 2005. L’année suivante, elle a représenté le Togo à l’Organisation Régionale Antidopage (ORAD) Zone II et III. Elle a également présidé la Commission Médicale de la Fédération Togolaise de Handball en 2008, et est devenue en 2009 membre de la Commission Médicale de la Confédération Africaine de Handball (CAHB). Elle faisait de plus partie de la délégation officielle du Togo aux JO de Beijing en 2008 en tant que médecin.

 

Lidi Bessi KAMA, Ministre des Sports et des Loisirs

 

 

  1. Kayi TOMETY

Première entraîneure à qualifier le Togo pour la Coupe d’Afrique des Nations féminine (Maroc 2022), Kayi Tomety, née le 30 mars 1974 à Atakpamé est l’actuelle dirigeante de l’équipe nationale féminine de football du Togo (Les Éperviers Dames). Dame Kayi est enseignante à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports de l’Université de Lomé (INJS-UL) où elle s’est spécialisée depuis 2009 en football, biomécanique, didactique et sport pour le développement. L’entraîneure, qui était directrice technique nationale adjointe chargée de la formation à la FTF depuis 2016, a été nommée un an plus tard sélectionneuse de l’équipe nationale féminine de football du Togo (Eperviers Dames). La même année, elle devient membre de la Commission femme et sport du Comité national olympique togolais (CNOT). Elle était l’une des deux rares femmes entraîneures lors de la CAN Féminine 2022 au Maroc.

Kayi TOMETY, entraineure de l’équipe féminine de football du Togo

 

  1. Afi Apéafa WOEDIKOU

Surnommée Ma fille parce qu’étant la seule fille de sa mère, Afi Woedikou Apeafa est l’une des meilleures joueuses de l’équipe du football au Togo. Toujours au poste d’attaquant dans son équipe, elle a été élue deux années consécutives meilleure buteuse du championnat togolais (2017-2018 et 2018-2019).

Elle a été nommée woman of match à l’Union des fédérations ouest-africaines de football, UEFOA, lors du match de son équipe contre le Sénégal. Afi Apéafa WOEDIKOU est un modèle pour toutes les jeunes filles qui aspirent à se lancer dans le football au Togo.

Ma fille est la première footballeuse togolaise à jouer à l’étranger. Son rêve d’enfant était de pratiquer le football en Europe.

Afi Apéafa WOEDIKOU, footballeuse togolaise

 

  1. Vicentia AMEDOME

Première femme arbitre centrale de l’histoire du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), Vicentia AMEDOME, âgée de 41 ans, est une arbitre de football d’origine togolaise.

Depuis janvier 2023, elle est la première femme arbitre centrale à diriger un match lors du 7ᵉ Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), une compétition masculine. Information publiée sur le site officiel de la Fédération togolaise de football (FTF). L’arbitre internationale de football vient également d’être sélectionnée par la FIFA pour officier lors du Mondial Féminin 2023 qui aura lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande. Pour rappel, elle est arbitre FIFA depuis 2015.

En 2022, le sifflet togolais a pris part à la CAN féminine au Maroc, au Mondial féminin des moins de 20 ans au Costa Rica, et à la Ligue des Champions féminine de la CAF où elle a été l’arbitre de la finale.

Vicentia AMEDOME, arbitre internationale togolaise

 

5 – Thérèse Maheza Anaming

Depuis quelques années déjà, c’est avec fougue qu’elle défend le drapeau togolais dans sa discipline favorite, le Semi-Marathon. Thérèse Maheza Anaming est une jeune athlète togolaise vivant au Sénégal. En 28 compétitions, l’athlète togolaise a remporté plus de 20 médailles. La jeune Thérèse est une valeur sûre et montante de l’athlétisme togolais même si elle est encore méconnue du grand public togolais.

Therese-Maheza-Anaming, athlète togolaise

Le sport, longtemps considéré comme un domaine exclusivement réservé aux hommes, n’a plus de secret pour ces 5 femmes qui font leurs preuves aujourd’hui dans le paysage sportif au Togo. Elles sont des modèles pour les jeunes filles, elles inspirent celles qui veulent se lancer dans les disciplines sportives. De loin, elles constituent une raison de croire en une égalité certaine entre les hommes et les femmes. Ce n’est donc pas exagéré d’estimer qu’un vent féminin souffle sur le sport togolais.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite