Information, capacitation, excellence

TOGO: 17 509 femmes travailleuses domestiques, l’ADDAD appelle à la ratification de la convention 189 de l’OIT

0

 

“ADDAD Togo !!!, nous aussi, nous avons des droits “. C’est à travers cette devise commune que l’Association de Défense des Droits des Aide-ménagères et Domestiques du Togo a tenu les 20 et 21 janvier 2023 à Lomé, un atelier sur les thèmes ” le renforcement de la visibilité d’ADDAD Togo et ses partenaires” et ” l’interpellation sur la ratification de la convention 189 de l’OIT” en faveur des travailleuses et travailleurs domestiques, les organisations de la société civile et les gouvernants.

 

Les travailleuses et travailleurs domestiques selon les récent chiffre publié par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) sont estimés à 21 807  dont 17 509 femmes et 4 298 hommes. L’ADDAD Togo, une association représentative de ces travailleurs, après huit (8) ans d’existence, de travail acharné sur le terrain,  l’organisation s’est inscrit dans une perspective de renforcement de collaboration afin de rallier à sa cause, les pouvoirs publics, les Organisations de la Société Civile et les acteurs communautaires œuvrant pour les droits humains, notamment, ceux de la femme et de la jeune fille au Togo. Également, elle veut mobiliser les structures étatiques et non étatiques œuvrant pour le développement et l’épanouissement de la femme :” nous sommes là pour dire que l’ADDAD est présente et défend les droits des domestiques et des aide-ménagères. Nous lançons un appel aux autorités togolaises afin qu’elles puissent ratifier la loi 189 de l’OIT. Si la ratification se fait aujourd’hui, nous pensons que le travail de l’aide-ménagère sera reconnu comme un travail décent” a déclaré Odile Tatcho, vice-présidente de l’ADDAD Togo.

La Convention n° 189 offre une protection spécifique aux travailleurs domestiques. Elle fixe les droits et principes fondamentaux, et impose aux États de prendre une série de mesures en vue de faire du travail décent une réalité pour les travailleurs domestiques.

La ratification du Togo tarde mais s’explique:  “c’est tout un processus. Suivant les priorités, une convention va passer avant une autre. L’instrument qui a été adopté à la conférence internationale, l’État a l’obligation de l’envoyer à l’Assemblée Nationale. Et là-bas, nous avons ratifié la loi 190 qui suit directement la loi 189 qui traite du problème de harcèlement en milieu de travail. Le travail sur la loi 189 est entrain d’être fait depuis 2017. C’est une convention osée, elle est grande mais sa ratification est en bonne voie “,  a déclaré Djifa TOTO, inspectrice de Travail.

L’ADDAD Togo est une organisation à but non lucratif, apolitique et non confessionnelle créée en 2015 par les Aide-ménagères du Togo.  Pour ce plaidoyer, elle a mobilisé 38 participants dont 8 autorités gouvernementales, et 30 organisations de la société civile qui œuvrent dans le domaine de la protection des droits de l’homme.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite