Information, capacitation, excellence
TOGOCOM – FORFAIT EN HAUT
PUB TOGOCOM FIN ARTICLE JEUX

TOGO : les farines de céréales produites localement en passe d’amélioration

Les consommateurs ont droit à des farines de bonne qualité. Pour amener les producteurs à en produire selon les normes d’hygiène, le ministère du Commerce, de l'artisanat et de la consommation locale, à travers le Bureau de restructuration et de mise à niveau (BRMN) initie un projet à l’attention des Très petites, Petites et Moyennes Entreprises (TPME). Le vendredi 13 octobre 2023, une rencontre a eu lieu entre les bénéficiaires et le ministère.

0
AVANT ARTICLE

Sept (7) TPME bénéficient d’un accompagnement pour l’amélioration de leurs produits, notamment les farines fortifiées. Initié par le ministère de la consommation locale à travers le Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN) avec l’appui du Programme des nations unies pour le développement (PNUD).

Ce projet a pour ambition de renforcer les capacités des entreprises industrielles du Togo afin qu’elles contribuent efficacement à son développement durable sur les plans économique et social. « La qualité sanitaire des produits constitue un élément déterminant pour accéder et demeurer sur les marchés. Ainsi, l’amélioration des pratiques d’hygiène et de production ainsi que l’assurance d’une matière première de qualité sont deux voies explorées aujourd’hui pour satisfaire les attentes et limiter les risques pour le consommateur », a expliqué le secrétaire général du ministère du Commerce, de l’artisanat et de la consommation locale, Comlan Yakpe.

TOGOCOM – FORFAIT FIN ARTICLE

Les entreprises bénéficiaires ont été sélectionnées selon des critères, notamment le nombre de personnes employées, la quantité de la production. L’entreprise Bio Natural fait partie des bénéficiaires, sa promotrice, Tsedi Ami Joyce, trouve opportune la formation : « Ce projet va donner plus de performance à nos entreprises, notamment sur la qualité et également la quantité et ainsi, éliminer les risques des consommateurs », a-t-elle affirmé.

Tsedi Ami Joyce

Pour parvenir à ce résultat, le projet procédera d’abord à un diagnostic complet des entreprises bénéficiaires. Il va porter sur la santé, la sécurité au travail, les questions de l’environnement, la gestion de l’énergie, le processus de production, les questions de qualité et les systèmes d’approvisionnement de matières premières, a expliqué Mawulawoè Sallah, Directrice du BRMN. Détails du processus dans ce podcast de la Directrice Mawulawoè Sallah.

 

 

VIOLENCE-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Soutenir Afrikelles à produire des contenus de qualitéVotre don ici