Information, capacitation, excellence
TOGOCOM – FORFAIT EN HAUT
PUB TOGOCOM FIN ARTICLE JEUX

Miss Côte d’Ivoire 2023 : la triste histoire qui fait triompher la nouvelle Miss Mylène Djihony

Les yeux levés vers les cieux, les deux mains levées, on peut lire sur les lèvres de la nouvelle Miss Mylène Djihony, une forme d’adoration et de reconnaissance à Dieu. Plus tard, on comprendra que son regard était aussi tourné vers le ciel pour trouver en une étoile sa mère. La Miss Côte d'Ivoire d’ivoire 2023 a perdu sa génitrice à la suite d’une maladie mentale alors qu’elle n’avait que six ans. Sa couronne, son mandat, elle les mettra au service de cette maladie. Mylène d'ores et déjà, invite les personnes dépressives à exprimer leurs émotions.

0
AVANT ARTICLE

Du haut de ses 1,75 m, Mylène Djihony a été en 2018 1ʳᵉ Dauphine Miss Côte d’Ivoire France, Miss Dimbokro 2023 avant d’être sacrée Miss Côte d’Ivoire 2023 ce samedi 01 juillet 2023. Titulaire d’un bachelor 3 en communication, la nouvelle reine de beauté dit devoir sa victoire à DIEU et à sa maman qui a quitté trop tôt la terre pour rejoindre la maison du Père Céleste.

TOGOCOM – FORFAIT FIN ARTICLE

« J’ai perdu ma mère à l’âge de six ans suite à une maladie mentale. Il faut dire qu’elle n’avait pas d’oreille à qui parler. En effet, c’était moi qui l’écoutais en train de souffrir mais malheureusement, je n’ai pas pu faire grande chose pour l’aider », a-t-elle fait savoir à First Magazine. Il y a trois ans, elle est passée également par la dépression et c’est tout naturellement qu’elle s’engage donc avec sa couronne à sensibiliser et à apporter du soutien aux personnes souffrantes de maladies mentales : « Pour ces personnes qui en souffrent, qu’elles sachent, qu’elles ont le droit, d’en parler, de pleurer, de tomber, de rester au sol mais de ne pas y rester éternellement. En effet, ce que ma maman a vécu, je ne veux plus que ça se reproduise », conclu-t-elle.

La Miss et ses dauphines

Mylène Djihony est entourée, durant son mandat, par Jacky Sebim et Anney Melitsa, respectivement première et deuxième dauphine.

 

 

VIOLENCE-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Soutenir Afrikelles à produire des contenus de qualitéVotre don ici