Information, capacitation, excellence
TOGOCOM – FORFAIT EN HAUT
PUB TOGOCOM FIN ARTICLE JEUX

Journée de l’environnement 2024 : SUCO Togo sensibilise et ramasse les déchets solides

0
AVANT ARTICLE

La représentation Togo de l’organisation Internationale SUCO a célébré la journée de l’environnement édition 2024, le samedi 08 juin à Lomé. Une activité qui a permis à SUCO Togo, de ramasser les déchets solides, notamment les emballages et sachets plastiques le long des pavés du marché de Gbossimé. C’était également l’occasion de sensibiliser les riverains, surtout les femmes, sur les dangers liés à l’utilisation des emballages plastiques sur la santé de l’Homme et sur l’environnement. Cette activité est réalisée en collaboration avec l’Organisation pour l’Environnement et le Développement durable (OPED-TOGO) et les jeunes du réseau climat.

En binôme, l’équipe de SUCO, de l’OPED et les jeunes du réseau climat ont envahi, tôt le matin, les artères du marché de Gbossimé dans la commune du Golfe 4. L’objectif était double : ramasser les déchets solides puis sensibiliser la population environnante sur les dangers de l’utilisation des emballages en plastique.

TOGOCOM – FORFAIT FIN ARTICLE

Ornella Didjaou TCHOUROU-NAPO,

Ornella Didjaou TCHOUROU-NAPO, étudiante en agronomie, a participé à l’activité de ramassage des déchets plastiques avec d’autres jeunes du réseau climat. « Lorsque nous sommes arrivés, nous avons commencé par ramasser les déchets plastiques. Nous nous sommes dirigés vers les revendeuses du marché pour les sensibiliser sur les dangers de l’utilisation des sachets plastiques », a-t-elle témoigné. Une action de salubrité qui a toute son importance pour cette jeune étudiante en agronomie au vu de l’impact des sachets plastiques sur le sol. « Le public nous a bien accueillis et a collaboré pour que l’activité se passe dans de bonnes conditions. Ils étaient réceptifs au message, celui de les encourager à collecter les déchets plastiques et les remettre aux entreprises de recyclage », a témoigné Joseph Nguessie Essofack Zebaze, Collaborateur en gestion de projet Axe sur les résultats SUCO Togo.

Joseph Nguessie Essofack Zebaze


La pollution de l’environnement et de l’océan est l’une des problématiques les plus inquiétantes dans la plupart des pays en voie de développement comme le Togo. En initiant cette activité, SUCO Togo veut non seulement sensibiliser sur les méfaits de l’utilisation des sachets plastique, mais aussi amener les femmes à s’impliquer davantage et mieux dans la gestion des déchets plastiques : « Les femmes ne doivent pas attendre le gouvernement ou les communes pour avoir des poubelles. C’était un de nos messages. Après la sensibilisation, elles ont pris l’engagement de trouver des poubelles maintenant à côté pour y mettre les déchets plastiques pour qu’un service de tri ou de recyclage passe les chercher après », a déclaré Alain TSOGBE, conseiller en environnement appui au Fonds Innov au Togo.

Alain TSOGBE

Près de 15 kg de déchets plastiques ont été recyclés au cours de l’activité. Ils sont reversés à une entreprise de revalorisation des déchets plastiques.

 

VIOLENCE-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Soutenir Afrikelles à produire des contenus de qualitéVotre don ici