Information, capacitation, excellence
TOGOCOM – FORFAIT EN HAUT
PUB TOGOCOM FIN ARTICLE JEUX

INTERVIEW : « Nous avons un noyau de femmes professionnelles dynamiques », Sharone Ariane AGBO, Présidente WiLAT Togo

0
AVANT ARTICLE

 

L’industrie du transport et de la logistique reçoit très peu de femmes. Sharone Ariane AGBO, est l’une de ces femmes, qui, par passion, font carrière dans ce secteur, dominé par les hommes. Dame Sharone Ariane est Directrice Logistique et transit du GROUPE CMTP AFRICA, Directrice Générale Adjoint de Pro-conseil, un cabinet de conseil en douane, management affaires et de représentation commerciale. Elle est aussi à la tête de la branche togolaise de Women in Logistics and Transport (WiLAT) membre du Chartered Institut of logistics and Transport. Cette association internationale, installée au Togo il y a un an (17 février 2023), est présente dans plus de 40 pays dans le monde. À travers cette interview, sa Présidente Sharone Ariane AGBO, parle de sa mission et projets. Bonne lecture !

TOGOCOM – FORFAIT FIN ARTICLE

Qu’est-ce qui a motivé la création de l’association WiLAT ?

Women in Logistics and Transport (WiLAT) a été créée en juin 2013 pour promouvoir notre industrie auprès des membres féminins et pour encourager et soutenir leur développement de carrière. WiLAT compte désormais plus de 38 000 membres dans plus de 40 pays dans le monde et nous continuons de croître. L’association est un forum du Chartered Institut of Logistique and transport (CILT), le seul organisme professionnel, leader mondial pour ceux qui travaillent dans la supply chain, la logistique et le transport. Créé en 1919 et marrainé par feu la Reine Elisabeth 2, cet organisme a fait naitre notre association. J’aime le préciser et le signifier, WiLAT est dépendant du CILT.

 

Comment l’association a-t-elle été installée au Togo ?

J’ai été invitée au forum Africain du CILT à Accra au Ghana en 2022 par la présidente de WiLAT Côte d’Ivoire, Mme Carine Yemitia Touré, à qui je témoigne ma profonde gratitude, pour son soutien constant depuis le début de l’aventure. En ce moment, la Côte d’Ivoire était en effet le seul pays francophone parmi les 36 pays du monde à avoir une représentation de l’association sur son sol. Elle m’a fait voir les avantages d’être membre d’une telle association en tant que professionnelle et surtout de son impact pour la jeunesse togolaise.

L’idée était là, je la ruminais. En mai 2022, j’ai assisté au forum africain du Chartered Institut of logistics and Transport (CILT) qui s’est tenu au Ghana avec plusieurs opérateurs économiques venus des 05 continents. J’étais, à cette occasion, la seule togolaise à participer à un événement d’une telle envergure. Au sortir de ce grand rendez-vous mondial, j’ai été approchée par la représentation du siège de Londres au Ghana qui m’a chaudement invitée à implanter cette association au Togo afin d’être le deuxième pays francophone au monde.

Ces deux rencontres ont été la pierre de lance de l’installation de WiLAT au Togo. Au-delà de ma personne, le choix porté sur notre pays pour installer WiLAT s’explique par les différents atouts du Togo notamment le premier port du golfe de guinée en termes de trafic, avec des cargaisons de marchandises d’environ 30 millions de tonnes en 2021, notre port, le seul sur la côte ouest africaine par lequel on peut atteindre plusieurs capitales en un seul jour, le seul port en eau profonde de cette côte pouvant accueillir des navires à fort tirant d’eau… Tout cela est bien évidemment chapeauté par la volonté politique des plus hautes autorités.

Célébration du premier anniversaire

Le WiLAT est donc au Togo, comment se porte-t-elle ?

Par la grâce de Dieu, WiLAT Togo se porte super bien. Nous avons un noyau de femmes professionnelles dynamiques qui se positionnent comme des expertes, conseillères, formatrices, ce qui nous permet d’atteindre nos objectifs et de même en faire plus. En seulement un an, nous avons organisé un networking et mentorat au niveau des écoles et des femmes, une formation et développement professionnel, participer au forum africain du CILT au RWANDA, au forum du CILT en Côte d’Ivoire. Nous avons fait des séances de sensibilisations et de dépistages du diabète et du cancer de sein, mis en terre 100 cocotiers, fait don de fournitures scolaires à près de 05 orphelinats,

La Présidente WiLAT Togo en compagnie de la Fondatrice de WiLAT à gauche, pagne noué sur la tête

 

Séance de reboissement

 

Qui peut être membre de votre association ?

Les femmes professionnelles du secteur d’activités, toutes les associations sœurs qui défendent la cause de la femme, des femmes leaders dans l’entrepreneuriat, le leadership, le coaching, le mentorat, l’autonomisation des femmes et la RSE, des femmes qui luttent pour l’égalité du genre et la promotion de la femme dans tous les domaines d’activités.

Qu’en est-il de vos projets ?

Les projets, il y en a une multitude, je vais vous énumérer quelques-uns parmi tant d’autres :

  • Étude de la représentation des femmes dans le secteur : analyser les statistiques et les données sur la représentation des femmes dans les postes de direction, les postes opérationnels et les postes techniques dans le domaine de la logistique et du transport.
  • Programme de mentorat pour les femmes : mettre en place un programme de mentorat visant à soutenir et à encourager les femmes à progresser dans leur carrière dans le secteur de la logistique et du transport.
  • Sensibilisation et éducation : organiser des sessions de sensibilisation et des ateliers pour éduquer les femmes sur les opportunités de carrière disponibles dans la logistique et le transport, ainsi que sur les défis et les avantages associés.
  • Analyse des politiques et des pratiques de recrutement : examiner les politiques de recrutement et les pratiques de sélection des entreprises du secteur pour identifier les obstacles potentiels à l’emploi des femmes et proposer des solutions pour les surmonter.
  • Réseautage et développement professionnel : créer des événements de réseautage spécifiquement destinés aux femmes travaillant dans la logistique et dans le transport, afin de favoriser les opportunités de collaboration et de développement professionnel.
  • Promotion de la diversité et de l’inclusion : collaborer avec les entreprises du secteur pour promouvoir une culture de diversité et d’inclusion, en mettant en avant les bénéfices d’une main-d’œuvre diversifiée pour la performance globale de l’entreprise.
  • Étude sur les impacts socio-économiques : réaliser une étude sur les impacts socio-économiques de l’augmentation de la participation des femmes dans le secteur de la logistique et du transport, en mettant en évidence les avantages pour les entreprises, les communautés et l’économie en général.

C’est le lieu pour nous de dire merci à toutes les personnes qui nous soutiennent et de dire à tous les partenaires de nous ouvrir leur porte quand on les frappera.

 

Que peut-on faire pour intéresser les femmes et les filles à ces filières ?

La logistique et le transport offrent des opportunités passionnantes pour les femmes. De la gestion des chaînes d’approvisionnement à l’optimisation des itinéraires, ce domaine est riche en défis stimulants et en possibilités de carrière. Rejoignez-nous pour façonner l’avenir de cette industrie dynamique et diversifiée !

Un message à l’endroit des jeunes filles et femmes ?

Chères Jeunes filles et femmes, vous êtes des êtres précieux, forts et capables. Ne laissez jamais personne vous faire douter de votre valeur et de votre potentiel. Soyez fières de qui vous êtes, poursuivez vos rêves avec détermination et ne craignez pas de briser les barrières qui se dressent sur votre chemin. Vous méritez le respect, l’égalité et l’amour inconditionnel. N’ayez jamais peur de revendiquer votre place dans ce monde et de faire entendre votre voix. Vous êtes l’avenir et la force de demain.

 

Propos recueillis par Eugenie GADEDJISSO TOSSOU

 

VIOLENCE-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Soutenir Afrikelles à produire des contenus de qualitéVotre don ici