Information, capacitation, excellence
TOGOCOM – FORFAIT EN HAUT
PUB TOGOCOM FIN ARTICLE JEUX

Interview : « Je me suis présentée, pour faire entendre des voix parfois ignorées et des visages souvent invisibles », Julie LAGUI, candidate aux législatives françaises

Les Français d’ici et d’ailleurs iront aux urnes le 30 juin 2024 pour les premiers tours des élections législatives. Parmi les candidat(e)s à ces élections, Julie LAGUI. La jeune femme, épouse et mère s’est engagée pour être la voix des plus faibles et le visage des invisibles. Candidate dans la 10e circonscription des français de l’étranger, elle souhaite rappeler aux français vivant à l’étranger qu’ils sont des atouts précieux pour la France et doivent pour cela bénéficier de tous les avantages et de toute l’aide que le pays peut leur offrir. Julie LAGUI souhaite pour les jeunes et les femmes un épanouissement tant social que professionnel. Dans cette interview exclusive qu’elle a bien voulue nous accorder, elle revient sur son parcours, ses motivations pour être candidate et surtout sa vision pour les citoyens français. Bonne lecture !

0
AVANT ARTICLE

 

Qui est Julie LAGUI ?

Julie LAGUI est une femme parmi tant d’autres. Une femme ordinaire de 45 ans, épouse et mère, avec un travail classique. Mais j’ai décidé de m’engager, notamment pour permettre aux femmes d’être plus visibles dans la sphère publique. Il y a 4-5 ans, j’ai créé Citoyenne pour encourager les femmes de la diaspora, de l’immigration et les femmes binationales à s’impliquer davantage.

 

TOGOCOM – FORFAIT FIN ARTICLE

Pour moi, être Français, c’est bien plus qu’une simple carte d’identité ou un passeport. C’est un état d’esprit, avant tout porté par des valeurs.

 

Quatre de vos qualités qui vous reviennent souvent ?

Pour parler de mes qualités, je pense qu’il faudrait poser la question à ceux qui me côtoient. Mais je dirais simplement que je suis une femme très engagée et déterminée, qui aime être au service des autres pour les aider à progresser. Je suis également une femme simple, capable de communiquer aussi bien avec les petits qu’avec les grands, sans discrimination ni influence par les titres ou les possessions des gens. Une femme très simple qui apprécie les gens pour ce qu’ils sont.

 

Racontez-nous brièvement votre parcours professionnel.

Mon parcours est classique : j’ai obtenu une licence en développement commercial et je travaille actuellement au BENELUX, un laboratoire pharmaceutique, où je suis installée depuis maintenant deux ans. Depuis mon jeune âge, au lycée déjà, j’ai toujours été très intéressée par la vie politique et par les figures politiques, hommes et femmes. J’ai aussi une grande passion pour l’histoire, une matière que je dévorais littéralement. C’est de là que sont nés ma passion et mon intérêt pour les affaires publiques. En observant et en étudiant la vie de différents personnages historiques, que je trouve fascinants, j’ai progressivement été “piquée” par la politique.

 

Pour vous, c’est quoi être Français ?

Pour moi, être Français, c’est bien plus qu’une simple carte d’identité ou un passeport. C’est un état d’esprit, avant tout porté par des valeurs. Les valeurs de démocratie, de respect, de liberté, d’égalité et de fraternité sont au cœur de notre identité.

Être français, c’est partager notre culture et la faire rayonner partout dans le monde. C’est apprécier notre gastronomie, célébrer la diversité de nos régions et être fier de nos industries. C’est aussi reconnaître nos imperfections historiques et choisir de construire un meilleur avenir.

Nous avons une responsabilité : celle de porter ces valeurs, de donner une voix à ceux qui en manquent et de nous engager pour un avenir où chacun se sentira représenté et respecté.

 

je me présente en tant qu’indépendante aux élections législatives pour défendre ma vision politique personnelle tout en offrant une alternative aux électeurs fatigués des politiques partisanes traditionnelles.

 

Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux législatives ?

Les élections législatives représentent un moment crucial de la vie publique, car elles permettent aux citoyens de choisir leurs représentants. Lorsque nous avons appris la dissolution, cela nous a tous profondément choqués. Mais après le choc initial, que devons-nous faire ? Les hommes et les femmes qui étaient présents jusqu’alors, tout comme moi, sont des individus ordinaires avec une tête, deux bras, deux jambes, mais ils ont choisi de s’engager pour des causes et des valeurs qu’ils estiment nobles et justes. Ils souhaitent faire entendre la voix de leurs concitoyens au Parlement, à l’Assemblée nationale, en soutenant certaines mesures et en s’opposant à d’autres, jouant ainsi un rôle crucial dans la gouvernance publique.

C’est alors que je me suis interrogée : est-ce que je n’avais rien à dire ? Y avait-il des sujets que je voulais défendre ? Des voix que je souhaitais représenter ? C’est pourquoi je me suis présentée pour faire entendre des voix parfois ignorées et des visages souvent invisibles.

 

Vous y allez en tant que candidate indépendante, vous ne vous retrouvez dans aucun parti politique ?

  • Indépendance et Liberté : En tant qu’indépendante, je ne suis pas affiliée à un parti politique spécifique. Cela me permet de prendre des décisions et de voter en fonction de mon propre jugement et des intérêts de mes électeurs, sans être contrainte par la ligne politique d’un parti.
  • Proximité avec les Électeurs : Je peux mettre en avant une approche directe et personnelle envers mes électeurs. Cela inclut une capacité accrue à écouter et à représenter les préoccupations locales spécifiques, sans devoir suivre une plateforme politique nationale.
  • Flexibilité sur les Questions et les Priorités : En étant indépendante, j’ai la liberté de choisir les problèmes que je souhaite prioriser dans ma campagne et pendant mon mandat. Je ne suis pas limitée par les agendas partisans et je peux adapter mon positionnement aux besoins et aux opinions de mes électeurs.
  • Réaction aux Partis Traditionnels : Je me présente comme indépendante pour offrir une alternative aux partis politiques traditionnels. Je propose une approche différente de la politique, perçue comme moins partisane et plus axée sur le consensus et le bien-être commun.
  • Transparence et Redevabilité : Être indépendante renforce la transparence et la redevabilité envers mes électeurs. Je ne suis pas liée par des structures de parti qui pourraient parfois compromettre ces principes.

En résumé, je me présente en tant qu’indépendante aux élections législatives pour défendre ma vision politique personnelle tout en offrant une alternative aux électeurs fatigués des politiques partisanes traditionnelles.

Être candidate indépendante, est-ce un atout ou un défi ?

Partir en tant que candidat indépendant représente un véritable défi. C’est une entreprise exigeante, car vous ne bénéficiez pas du soutien d’un parti politique qui pourrait vous appuyer. Vous devez développer vos propres idées, assumer vos finances, constituer votre équipe à partir de zéro en trouvant un directeur de campagne, un assistant, un suppléant, un mandataire financier, ainsi que des soutiens qui croient en vous. Vous devez également convaincre directement les électeurs à travers des webinaires, des réunions et des meetings. C’est un défi de taille, mais personnellement, cela ne m’effraie pas.

 

Que proposez-vous à votre électorat en général et en particulier aux jeunes et aux femmes ?

Qu’attendent tous les Français lorsqu’ils viennent s’installer ici avec leur famille ? Premièrement, ils veulent être accueillis dans un environnement sûr. Deuxièmement, ils souhaitent pouvoir effectuer rapidement et en ligne toutes les démarches administratives nécessaires auprès de leur consulat. Enfin, en cas de difficultés telles que la séparation, le divorce, la maladie, l’inscription urgente de leur enfant à l’école, le besoin d’aide sociale ou le rapatriement, ils demandent quel soutien la France peut leur offrir.

Ma vision pour les jeunes dans ce monde comprend un accès à une bonne éducation, des chances égales de réussite professionnelle, la possibilité de contribuer positivement à la société, et un environnement où ils peuvent s’épanouir librement, sans discrimination.

Et pour les femmes, l’accès à l’égalité des chances dans tous les domaines, y compris l’éducation, les opportunités professionnelles, la participation politique et la possibilité de vivre sans violence ni discrimination fondée sur le genre.

Merci Mme !

Merci également à vous !

 

VIOLENCE-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Soutenir Afrikelles à produire des contenus de qualitéVotre don ici