Information, capacitation, excellence
TOGOCOM – FORFAIT EN HAUT
PUB TOGOCOM FIN ARTICLE JEUX

GMF2024 : Zoom sur des participantes journalistes africaines

0
AVANT ARTICLE

Des femmes journalistes du continent africain ont participé, comme chaque année, au Global Media Forum (GMF 2024) à Bonn en Allemagne. La conférence internationale organisée par la Deutsche Welle a réuni pour cette année, plus de 1 500 participant (e)s venus de plus de 120 pays. Parmi eux, des femmes journalistes, Directrices de média ou responsables desk ont participé à la conférence axé sur thème « rechercher et partager des solutions ». Une occasion unique pour celles-ci de réseauter et d’apprendre d’autres moyens de faire le journalisme. Zoom sur quelques-unes de ces professionnelles de média :

 

– Fondatrice de Women Radio au Nigéria, Toun Sonaiya est experte en médias avec plus de 30 ans d’expérience dans la diffusion au Nigéria et au Royaume-Uni. Elle a parlé et partagé le modèle de Women Radio Nigeria comme solution sur un chemin difficile vers l’impact. « Women Radio fera davantage de journalisme de solution en se concentrant sur les histoires de solutions des femmes nigérianes et africaines », nous a-t-elle confié.

– Le partage d’expériences est ce qu’elle a le plus apprécié de cette rencontre mondiale. Elle, c’est Fadima MAIGA, journaliste de terrain, fondatrice du média Mande TV au Mali : « On ne se rend pas compte en étant ici en Afrique au Sahel avec nos problèmes qui ont surtout un caractère sociopolitique qu’ailleurs, il y a de grands enjeux notamment l’impact du changement climatique, le racisme… Le média, aujourd’hui, doit être un outil qui permet d’accompagner les politiques de démocraties et contribuer à un monde plus inclusif et paisible », a-t-elle relevé. Fadima MAIGA est inspirée et pense déjà à des projets journalistiques dans son pays.

– Marocaine, elle est journaliste et rédactrice en chef anglophone à la Radio et Télévision Marocaine (SNRT) à Rabat, lauréate du premier prix de journalisme d’investigation décerné par le Media Diversity Institute au Royaume-Uni. ‘Exceptionnel’, c’est l’adjectif qu’elle utilise pour qualifier le Global Media Forum. Les ateliers ont été les moments forts pour elle : « J’ai particulièrement apprécié les ateliers sur l’application de l’intelligence artificielle dans le journalisme radiophonique. De plus, j’ai appris énormément sur le fact-checking, la lutte contre la désinformation et les fake news », a-t-elle relevé.

– Fondatrice du webmagazine d’actualité et de promotion de la femme africaine AfrikElles, Eugenie GADEDJISSO TOSSOU a été impressionnée par les partages des experts et journalistes à l’activité. « C’était vraiment formidable de retrouver des journalistes héros, qui, au quotidien, bravent l’impossible pour apporter des solutions à travers leurs productions et médias. Aussi, la visite guidée au siège du média international DW nous a permis de voir comment se fait le travail au quotidien dans ce média », a-t-elle confié.

– Sira Doumbia, est journaliste à Malitribune et prestataire à Benbere plateforme. Pendant les deux jours de conférences en plénière ou dans les salles sur des thématiques précises et d’actualité, elle en sort bien nourrie et armée : « Ce forum a apporté un changement positif dans ma vie professionnelle, les partages d’expériences étaient émouvants », a-t-elle témoigné tout en remerciant le Directeur de son média et également les organisateurs du Global Media Forum.


Le Global Media Forum est une plateforme annuelle d’échange sur les meilleures pratiques journalistiques rassemblant experts, journalistes, institutions, écoles de par le monde entier. L’édition prochaine aura lieu les 02 et 03 juin 2025.

 

 

VIOLENCE-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Soutenir Afrikelles à produire des contenus de qualitéVotre don ici