Information, capacitation, excellence
TOGOCOM – FORFAIT EN HAUT
PUB TOGOCOM FIN ARTICLE JEUX

Protection de l’environnement : INADES-Formation Togo promeut l’autonomisation des femmes

0
AVANT ARTICLE

Au Togo, l’Institut Africain pour le Développement Économique et Social-Centre africain de Formation (INADES-Formation) veut mettre les femmes à contribution dans ses efforts de sauvegarde l’environnement. Il a initié à cet effet le projet dénommé Action Climatique Féministe en Afrique de l’Ouest (ACF-AO) qui a été lancé le jeudi 22 février 2024 à Aného dans la commune Lacs 1 en présence des leaders communautaires.

 

Le projet, initié en partenariat avec Inter Pares et financé par Affaires Mondiales Canada (AMC), vise à rendre autonomes les femmes en vue d’une meilleure protection de l’environnement. Il s’agit concrètement, à travers ce projet, de promouvoir l’autonomisation des femmes pour réduire leurs actions sur les mangroves qui protègent le littoral contre l’érosion côtière et restaurer les espèces aquatiques.

TOGOCOM – FORFAIT FIN ARTICLE

Pour le Directeur Régional de l’Environnement de la région maritime, le Lieutenant-colonel BLEZA Mangola, ce projet cadre avec les actions du gouvernement: « Si les femmes ont assez de ressources, elles ne se serviront plus des mangroves pour satisfaire leur besoin, notamment le bois de chauffe ou le charbon », a-t-il souligné.

Dans le cadre de ce projet, des actions seront posées au profit de ces femmes, qui vivent essentiellement de l’agriculture et des ressources naturelles. Il s’agit entre autres, de la construction des forages pour leur garantir l’accès à l’eau potable, le reboisement des écosystèmes de protection côtière, le renforcement des systèmes d’épargne et de crédit, l’installation des panneaux solaires et énergies renouvelables, des kits de fumage et de séchage de poisson.  « Au regard des effets des changements climatiques sur les populations, les femmes sont les plus vulnérables. Ce projet spécifiquement destiné aux femmes est initié pour renforcer leur adaptation aux changements climatiques dans la zone cible », a expliqué la Directrice d’INADES-Formation Togo, Sélome ADOUSSI HOUETOGNON.

Directrice d’INADES-Formation Togo

Ce projet Action Climatique Féministe en Afrique de l’Ouest est mis en œuvre dans quatre pays ouest-Africain, en l’occurrence le Togo, le Sénégal, la Guinée-Bissau et la Côte d’Ivoire. Précisément au Togo, 10 500 personnes seront directement impactées par ce projet dont 78% de femmes, 21% de jeunes et 1% de personnes handicapées de quatre communes côtières (Lacs 1, Lacs 2, Lacs 4 et Vo 2) sont bénéficiaires du projet.

 

Espoire TAWI

 

 

VIOLENCE
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Soutenir Afrikelles à produire des contenus de qualitéVotre don ici