Information, capacitation, excellence

Togo : Femmes d’Actions et Cœur Solidaire s’assignent une mission: la divulgation des nouvelles lois sur les VBG

0

 

Le Forum des Femmes pour plus de protection de la femme et de l’enfant, représenté par les associations « Femmes d’Action » et « Cœur Solidaire » a rencontré la presse, ce vendredi 13 janvier à Lomé. C’était au cours d’un atelier dont le thème est intitulé « Vulgarisation des récentes innovations des textes de loi au Togo sur les violences basées sur le Genre (VBG) ». La séance a été présidée par Mme Kouméalo ANATE, ancienne ministre de la communication.

 

« La plupart des études ont démontré qu’au moins une femme sur trois sinon plus, une fois dans sa vie, a subi des violences », a déclaré la députée Kouméalo ANATE, Présidente de l’Association Cœur Solidaire dans son allocution. Les conséquences de ces violences sont multiples et terribles, voire destructrices pour les victimes. Afin de réduire ses inégalités liées au genre et promouvoir les droits de la femme, de nouvelles dispositions ont encore été prises dans le cadre légal et législatif togolais au cours de l’année 2022. L’objectif de cet atelier, selon les associations initiatrices, est de porter à la connaissance de tous les participants que sont entre autre les journalistes, les associations de défenses des droits de femmes, des chefs traditionnels, le contenu de ces nouvelles lois.

 

Vue partielle de l’assistance

 

En effet, au total, 4 lois ont été modifiées et une nouvelle adoptée :

– La loi relative à la protection des apprenants contre les violences à caractère sexuel au Togo
– Loi de modification de la loi n˚2015-10 du 24 novembre 2015 portant nouveau code pénal, modifié par la loi n˚2016-027 du 11 octobre 2016
– Loi de modification n° 2021-012 du 18 juin 2021 portant code du travail (modification de l’article 190 du code du travail)
– Loi de modification de la loi n° 2011-006 du 21 février 2011 du code de sécurité sociale (modification de l’article 40)
– Loi portant modification de la loi n° 2012-014 du 6 juillet 2012 portant code des personnes et de la famille, modifiée par la loi n°2014 – 019 du 17 novembre 2014

 

Cette activité de divulgation des nouvelles lois s’inscrit dans la dynamique de sensibilisation et de lutte contre les violences basées sur le genre, des associations « Femmes d’Action » et « Cœur Solidaire ». « L’ignorance est un grand frein, personne ne devant ignorer la loi, personne n’étant au-dessus de la loi, victimes comme bourreaux, chacun doit connaitre ses droits, ses devoirs, connaitre ce que la loi prévoit… Et justement aujourd’hui, nous nous réjouissons d’avoir de très bons textes et un bon cadre juridique. Mais il ne faut pas que les textes adoptés se limitent au tiroir de l’assemblée nationale », a mentionné Madame ANATE Kouméalo.

Toujours dans le but de divulguer au mieux les textes sur les VBG, le forum des femmes pour la femme et l’enfant envisage l’élaboration d’un guide qui va contenir tous les textes de lois portants sur les violences sur le Genre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite